Cet article a été rédigé par Bruno Vaillancourt, agent d’information, accueil et orientation au SAJE et par Laetitia Legrain, agente d’information, accueil et orientation au SAJE.
                                                                                                                                                        

Une fois que vous avez réfléchi à propos de vos motivations à vous lancer en affaires, que vous faut-il pour faire de votre projet d’affaires une histoire à succès?

La documentation sur le succès en affaires est abondante, notamment dans les livres et sur le Web. Tentons ici de répondre à la question en regroupant quatre ingrédients incontournables d’une recette à succès.

 

1. Répondre à un besoin

C’est connu : si le produit ou service offert ne répond à aucun besoin, personne ne s’y intéressera. Trouver un besoin non comblé devient donc un filon intéressant pour développer une idée d’affaires.

Une autre piste consiste à explorer des besoins qui ne sont pas bien comblés. Les clients qui sont ainsi frustrés par l’offre actuelle pourraient être ravis par votre idée.

On peut penser aux stratégies de généralisation et de spécialisation. Un généraliste propose des produits ou services visant à satisfaire une majorité de gens, alors que le spécialiste ciblera une partie de la clientèle moins bien desservie par le généraliste. On peut penser à la vente de vêtements pour hommes. En effet, des magasins comme Moores proposent une gamme de vêtements pour rejoindre une clientèle variée, alors que les magasins Maximus se concentrent spécifiquement sur une clientèle masculine de forte taille.

Comment savoir s’il existe suffisamment de clients pour faire vivre votre entreprise? Une étude de marché permettra d’en faire l’évaluation. Vous pourriez, par exemple, communiquer avec Info entrepreneurs pour entreprendre une recherche de statistiques afin de chiffrer le marché potentiel pour votre offre de produit ou service. Mais n’oubliez pas d’aller sur le terrain! En effet, comme il a été mentionné dans un précédent billet, « L’étude de marché : bête noire des entrepreneurs ? », aller sur les lieux, parler aux concurrents et établir des comparatifs vous permettra de déterminer le modèle qui les inspire le plus et d’y apporter des améliorations. Il faut faire la même chose avec les clients des concurrents : les observer et les questionner afin de comprendre leurs besoins et d’adapter l’offre en fonction de ceux-ci.

2. Connaître le domaine

Est-ce que vous connaissez bien le domaine dans lequel vous souhaitez démarrer votre entreprise? Une bonne connaissance de sa spécialité permet évidemment d’être outillé pour bien offrir le produit ou service à vendre.

C’est souvent la passion qui nous stimule pour se lancer en affaires. Or, il est possible que l’on ne possède pas l’expertise requise pour être en mesure de satisfaire la clientèle visée.

On peut donc combler ce manque en allant chercher de la formation et de l’expertise par le biais d’expériences de travail. D’ailleurs, l’avantage de cette dernière approche permet de voir concrètement le déroulement d’activités au quotidien, et d’apprendre en faisant des erreurs chez la concurrence! Notons enfin que l’expertise peut se développer dans le cadre d’activités de bénévolat, qui auront également l’avantage de faire connaître l’entrepreneur et de développer son réseau d’affaires.

3. Des aptitudes et des attitudes entrepreneuriales

Évidemment, des qualités particulières sont nécessaires pour réussir en affaires. À cet effet, le SAJE propose une liste de compétences propres à la réussite entrepreneuriale dans le Profil de compétences de l’entrepreneure et de l’entrepreneur.

Il existe également des outils pour valider si l’on a le profil entrepreneurial.  La Banque de Développement du Canada a développé un outil pour auto évaluer si vous avez le profil entrepreneurial. Vous trouverez cet outil en cliquant ici.

4. Trouver du financement!

Évidemment, lorsqu’on se lance en affaires, la question du financement se pose bien assez vite : où trouver l’argent pour acquérir les outils nécessaires aux opérations? L’intervention de différents partenaires devient nécessaire.

En plus d’un apport personnel (investir ses propres économies) dans le projet, on peut explorer son réseau, ses proches pour voir s’il y a des gens intéressés à investir dans notre projet.

Ces fonds démontreront que vous croyez en votre projet et pourraient vous aider à convaincre différents organismes de participer à son financement. D’ailleurs, les centres locaux de développement (CLD) sont des ressources précieuses. Si vous désirez connaître le bureau desservant votre région, cliquez sur ce lien : www.acldq.qc.ca

Notons qu’Info entrepreneurs présente une liste bien documentée de ressources en financement.

Cette recette n’a pas la prétention de vous donner tous les secrets pour faire de votre projet d’affaires une réussite assurée. Cependant, ces quelques ingrédients de base sont des éléments incontournables à considérer dans vos réflexions.

Vous trouvez que cet article est pertinent? N'hésitez pas à en faire bénéficier votre entourage en le partageant sur les médias sociaux!

5 Responses to “Quatre ingrédients pour réussir en affaires”

  1. Sebastien Jasmin Says:

    excellent article sur l’entrepreneuriat qui répond très bien à la question comment réussir en affaire.

  2. Bruno Vaillancourt Says:

    Merci pour votre bon commentaire, Monsieur Jasmin!

  3. Quatre ingrédients pour réussir en affaires « Forcepme.com Says:

    [...] au SAJE, Bruno Vaillancourt et Laetitia Legrain, dans leur article publié sur le blogue Métier d’entrepreneur et que Forcepme.com reproduit [...]

  4. auguste Says:

    Cet article explique avec details les chemins a emprunter pour reussir,mais moi je suis en afrique je viens de mettre une entreprise de logistique et transport multimodal en place(domaine tres fructueux chez nous)mais j’aimerais quand même etre soutenu dans mon parcour

  5. Carole Tineo Says:

    Bonjour Auguste, nous accompagnons les entrepreneurs basés sur Montréal. Peut-être avez-vous un organisme qui s’occupe d’accompagner les entrepreneurs proche de chez vous?

Publier un commentaire