Nous avons rencontré Monsieur Michel Saint-Gelais, un repreneur qui a suivi la formation Achat d’une entreprise, une formation dispensée par le Centre de transfert d’entreprises de Montréal. Il témoigne de son processus d’achat d’entreprise.

Bonjour Monsieur Saint-Gelais, pouvez-vous présenter votre parcours?

J’ai 30 ans d’expérience dans le domaine de la consultation, spécifiquement dans les technologies de l’information. J’ai œuvré principalement comme consultant indépendant pour des mandats d’envergure auprès de grandes organisations, notamment pour la Banque Nationale et la Caisse Desjardins. J’ai aussi contribué à la croissance d’une entreprise en démarrage qui est passée de 5 employés à une centaine. Aujourd’hui, je fais du développement d’affaires pour des entreprises de solutions informatiques et de consultation.

Pourquoi choisir d’acheter une entreprise au lieu de la créer?

J’aime l’idée de contribuer à faire tourner ce qui existe. Quand on démarre, on met en place des nouveaux processus qui ne sont pas optimaux compte tenu de notre méconnaissance. Il est difficile d’être critique et de procéder à des améliorations rapides.  En revanche, lorsqu’on arrive dans une entreprise, on peut immédiatement se concentrer sur les efforts à mettre pour améliorer ce qui est déjà en place. Acheter une entreprise permet de prendre rapidement sa place sur un marché, contrairement au démarrage d’une entreprise qui ne garantit pas forcément la conquête du marché ciblé. De plus, l’achat donne accès à une clientèle établie et permet de se lancer avec des produits et des services existants au lieu de les inventer.

Quel type d’entreprise recherchez-vous?

Je recherche une entreprise de service comme une agence de placement qui œuvrerait dans le secteur de la technologie ou dans la distribution de produits. Le modèle d’affaires doit être simple, rien de trop gros ni trop complexe.

Où en êtes-vous dans votre processus d’achat?

J’ai eu 3 rencontres avec une agence de placement dans le domaine qui m’intéresse. La première m’a servi à informer la propriétaire sur mon intérêt envers son entreprise. La deuxième rencontre m’a permis de valider qu’elle était intéressée à vendre et surtout, de connaître ses motivations. La troisième rencontre a eu lieu avec la propriétaire et son comptable. L’objectif était de poser mes dernières questions avant que la cédante fixe un prix de vente et qu’ait lieu la vérification diligente. J’avais des questions portant notamment sur le volume d’affaires, la base de clients, les clients importans, etc.  Maintenant, j’attends les réponses.

Quels sont les imprévus que vous avez rencontrés jusqu’à maintenant? Quelles sont les solutions que vous avez envisagées?

Étant toujours en attente du prix de vente, j’ai dû arrêter mon processus d’analyse. Il y a également le bail de l’entreprise qui m’intéresse et qui arrive à échéance. Je sais d’ores et déjà que je vais devoir l’inclure dans mes négociations d’achat. Pour faire avancer les choses concernant le prix de vente, je pense proposer une date butoir.

Comment la formation « Achat d’une entreprise » vous a-t-elle aidé dans votre processus?

La formation m’a beaucoup aidé sur 3 aspects. Tout d’abord : avoir une approche structurée. En effet, lorsque j’ai abordé la propriétaire d’entreprise,  j’étais bien organisé dès notre première rencontre.  Cela les a mis en confiance et m’a donné de la crédibilité.

Ensuite, l’utilisation du Tableau du modèle d’affaires m’a beaucoup aidé en me permettant de cerner rapidement le modèle d’affaires d’une entreprise et d’en souligner les éléments importants.

Enfin, le financement de l’achat d’une entreprise est le volet que j’ai trouvé le plus important. Avant le cours, je ne savais pas quel genre d’entreprise regarder. Maintenant je sais quel type d’entreprise cibler en ce qui a trait à la taille et à la capacité de financement.

Pour information : Offerte par le Centre de transfert d’entreprises de Montréal, la formation « Achat d’une entreprise » comporte 16 cours qui suivent le processus d’achat de l’entreprise, permet de bénéficier de l’accompagnement d’un conseiller et ne coûte que 95 $ + taxes seulement. Pour plus d’informations, contactez Anne Capitaine, au 514-861-7253, poste 360

Vous trouvez que cet article est pertinent? N'hésitez pas à en faire bénéficier votre entourage en le partageant sur les médias sociaux!

Publier un commentaire