16
avr
Concours Québécois en Entrepreneuriat

Les lauréats locaux se préparent à présenter devant les jurys régionaux.

Dans le cadre du Concours québécois en entrepreneuriat, les entrepreneurs doivent présenter leur projet d’affaires, devant jury. Pour l’occasion, voici des conseils pour être bien préparé.

Vous avez chaud, les mains moites, c’est votre 3e café de la journée et il est à peine 9 h. Même pour les plus expérimentés en « pitch » de vente, faire une présentation reste stressant. Surtout quand vous demandez un prêt de 50 000 $ ou que vous concourrez pour une bourse. Ne vous en faites pas, si vous suivez les étapes suivantes, vous réduirez votre niveau de stress.

Déterminer le type de présentation en fonction de l’auditoire. Vous devez ajuster votre présentation en fonction du public qui est en face de vous. Les  banquiers n’analysent pas les mêmes aspects d’un projet que vos clients potentiels. Faites-vous votre présentation pour une demande de financement ou bien pour signer un nouveau contrat? Êtes-vous simplement dans un événement de réseautage? Dans le cas du CQE, c’est pour gagner une bourse que vous vous adressez à des professionnels et des coachs du milieu des affaires. On s’attend à une présentation passionnée, professionnelle et claire.

Bien formuler les objectifs de la présentation. Quelles sont les retombées souhaitées?

Structurer la présentation. Construisez votre présentation en vous assurant d’une introduction accrocheuse comprenant, par exemple, une anecdote, une question ou des faits de votre vie personnelle… Ensuite, déterminez les incontournables et classez le tout selon un fil conducteur. Votre auditoire doit comprendre facilement et ne pas se poser trop de questions. N’oubliez pas de préparer une conclusion qui amène à agir (un appel à l’action).

Bien sélectionner le contenu. Choisissez 2 à 3 idées incontournables : allez à l’essentiel en ciblant l’information pertinente. N’ayez pas peur de mettre de l’avant votre côté innovateur, vos réalisations, votre implication dans la société, votre esprit de développement durable et les chiffres atteints jusqu’à présent.

Ajouter des petits plus.  Prévoyez le matériel nécessaire, mais aussi un plan B, si votre ordinateur tombe en panne (PowerPoint, document papier, échantillons, photos, vidéos, etc.) Soyez dynamique, naturel et préparé. Assurez-vous d’être confiant en préparant une présentation à votre image. Puis, pratiquez, pratiquez, pratiquez. Filmez-vous pour connaître vos mimiques afin de mieux les contrôler. Aussi, n’oubliez pas de respirer, ça aide à mieux communiquer.

Bon succès!

Vous trouvez que cet article est pertinent? N'hésitez pas à en faire bénéficier votre entourage en le partageant sur les médias sociaux!

Publier un commentaire